En ce moment la LIVRAISON est OFFERTE à partir de 30m2! En savoir plus

SOLDES D'ÉTÉ ☀️

Votre 1er échantillon est 100% gratuit avec le code:

ETE24

Pourquoi le carrelage est un choix populaire dans les salles de bains ?

Vous l’aurez probablement remarqué, il est rare qu’une salle de bains soit revêtue avec autre chose que du carrelage en céramique. La raison est simple : le carrelage offre une multitude d’avantages concentrés dans le même produit.

D’abord, parlons de sa résistance à l’eau ! Grâce à sa composition et à sa surface pleinement vitrifiée, le carrelage a un comportement remarquable dans les pièces d’eau : non seulement il ne gondolera pas, ne changera pas de couleur et ne bougera pas avec le temps, mais en plus il protègera les surfaces sous-jacentes des dommages liés à l’eau ! Vous avez bien lu : en vas de fuite ou d’inondation, pas de panique : l’eau ne passera pas sous votre carrelage et n’ira pas imbiber le support ni la chape béton. C’est la raison principale pour laquelle on choisira de poser du carrelage plutôt que du bois dans une salle d’eau.

Autre raison pour laquelle le carrelage est un choix populaire pour habiller le sol et le mur de vos salles de bains : l’hygiène. Toujours grâce à sa surface vitrifiée, qui rend le carrelage le matériau le plus facile d’entretien, vos carreaux de sol résisteront aux bactéries, aux microbes et aux moisissures. Vous avez déjà vu une salle de bains avec de la moquette ? (si vous avez voyagé en Angleterre, il y a fort à parier que oui). Eh bien dites-vous que dans cette moquette, il y a un écosystème. Plus ou moins le même écosystème que vous trouvez lorsque vous secouez un tapis de sol… sauf que la moquette, elle, est collée !! Impossible de la secouer ! C’est pareil avec du lino, du parquet, de la pierre naturelle (dans une moindre mesure). Avec du carrelage en céramique, en revanche, rien de tout cela : un coup de serpillère et les surfaces sont comme neuves, pour longtemps !

Aussi, parmi les nombreux avantages à poser du carrelage dans une salle de bains, on retiendra la variété de styles et de motifs. Nous l’avons déjà vu ailleurs sur le site : le carrelage est disponible dans une grande variété de styles, de couleurs et de motifs, ce qui permet de créer une salle de bains esthétiquement attrayante et personnalisée. On peut choisir parmi une multitude d’effets, y compris l’effet pierre, l’effet marbre ou l’effet parquet, pour retrouver toute l’esthétique du bois, sans les inconvénients.

Enfin, l’adaptabilité est sans doute un atout majeur du carrelage, qui pourra à la fois se poser au sol ou en carrelage mural, sans oublier les espaces les plus humides comme la douche ou le pourtour de la baignoire ! (Vos murs vous remercieront, surtour quand c’est vos enfants qui prennent un bain !). Et n’oubliez pas qu’en termes d’adaptabilité, le carrelage est le meilleur ami du plancher chauffant (chauffage au sol).

L’importance de choisir le bon carrelage

Pour une salle de bains, on nous demande souvent quel carrelage il faut choisir. Et ce n’est pas une question banale. En effet, le carrelage est un mot assez générique qui comprend plusieurs catégories de produits : carrelage céramique, faïence, carrelage en terre cuite, carrelage en pierre naturelle.

Chez Allocarrelage, nous conseillons évidemment le carrelage céramique et tout particulièrement le carrelage en grès cérame, qui a un comportement idéal dans les pièces humides grâce à sa matière imperméable (le grès cérame, donc). C’est bien ce type de carrelage qui vous offrira une longévité et une facilité d’entretien inégalées.

Attention à la faïence : c’est un faux ami. En effet, qui dit faïence dit souvent un carrelage moins cuit, avec une décoration de surface plus délicate et donc moins résistante. Que l’on se comprenne bien : il y a des faïences magnifiques pour un usage en salle de bains mais attention, il faudra les utiliser exclusivement en carrelage mural et éviter à tout prix de les poser au sol.

Les critères de choix pour un carrelage de salle de bain

Pour bien choisir sont carrelage de salle de bains, qu’il s’agisse de carrelage de sol ou de carrelage mural, il faudra respecter certains critères que nous listons ici.

Résistance à l'humidité

Nous l’avons vu plus haut, le carrelage est intrinsèquement résistant à l'eau, ce qui en fait un matériau idéal pour les environnements humides comme les salles de bains. Il protège les surfaces sous-jacentes des dommages liés à l'eau et sera donc votre meilleur allié en cas d’enfants dissipés ou de dégâts des eaux. Aussi, au quotidien et au fil des cycles d’humidité liés à la prise de douches chaudes, il ne s’écaillera pas comme de la peinture ! Pour cocher toutes ces cases, optez pour un carrelage en grès cérame.

Antidérapance et sécurité

Qui dit salle de bains, dit forcément sol glissant. Bien que nous conseillons toujours d’avoir un petit tapis de bain à la sortie de votre douche et/ou baignoire, il sera utile de choisir votre carrelage en fonction de son classement antidérapant (le fameux R). Il s’agit d’un classement qui va de R9 (le plus glissant) à R13 (le moins glissant).

La plupart du temps, les carrelages posés en sol de salle de bains sont R9, car même s’ils n’ont pas de propriétés antidérapantes, la salle de bains est un espace relativement petit et rares sont les individus qui y courent.

Cela dit, si vous voulez opter pour une surface plus rêche, nous conseillons un carrelage R10. C’est ce type de carrelage qui vous fournira à la fois un minimum de résistance à la glissance tout en préservant la facilité d’entretien. Vous pourrez éventuellement opter pour un R11 mais attention : ce sera plus compliqué de le nettoyer. Au-delà (R12, R13) il s’agit de carrelages spécifiques conçus pour des locaux professionnels aux exigences élevées en termes de glissance : ateliers de découpe, cuisines professionnelles, etc… nous déconseillons donc fortement la pose de carreaux R12 ou R13 en sol de salle de bains car ils ne seront pas faciles d’entretien.

Facilité d'entretien

Le carrelage en grès cérame est le candidat idéal pour habiller les sols et murs de votre salle de bains, grâce à sa facilité d’entretien hors norme. Le carrelage est facile à nettoyer par définition. Il suffit généralement de passer un balai ou une serpillière humide pour éliminer la saleté et les taches. De plus, les carreaux résistent généralement aux produits de nettoyage courants. Attention toutefois à ne pas poser en salle de bains des carreaux trop antidérapants (R12 ou R13) ceux ci s’avèreront trop rêches pour l’utilisation que vous souhaitez en faire et particulièrement difficiles à nettoyer de par leur surface très rugueuse.

Compatibilité avec le chauffage au sol

Le carrelage en grès cérame est le meilleur ami du chauffage au sol, puisqu’il s’agit d’un matériau qui conduit la chaleur. Si vous avez un chauffage au sol dans votre salle de bains, notre conseil est de choisir un carrelage en grès cérame compris entre 5 et 10mm d’épaisseur, afin de garantir la meilleure  performance énergétique à votre système de chauffage.

Esthétique et tendances actuelles

Le carrelage imitation pierre et en particulier l’imitation travertin sont sans aucun doute la tendance du moment au niveau esthétique, grâce à leur rendu hyper naturel qui rendra votre salle d’eau à la fois élégante et chaleureuse. Une autre tendance notable consiste à poser des formats de plus en plus grands en salle de bains, ce qui élimine la distinction entre grès cérame et faïence, étant donné que les grands formats ne se font que en grès cérame. Par conséquent, il est de plus en plus courant d’opter pour un carrelage grès cérame format 60x120 au sol et au mur, afin de rendre le joint moins visible.

Format des carreaux et dimension de la pièce

Beaucoup d’utilisateurs nous demandent si les dimensions d’une pièce doivent forcément s’accorder aux dimensions des carreaux (petite pièce, petits carreaux et vice versa). Sur ce point nous sommes formels : il n’y a pas de règle ! La seule règle, c’est que vous êtes maître à bord et qu’il s’agit d’un choix purement esthétique, qui vous appartient. Cela dit, n’ayez crainte : un grand carreau (80x80cm ou 60x120cm) sera tout à fait adapté à une pose sur une petite surface. Le rendu sera élégant et moderne, notamment grâce aux bords rectifiés qui caractérisent ce type de carrelage et vous permettent une pose à joints fins.

Qualité du carrelage et normes à respecter

Sur ce point, nous conseillons toujours d’opter pour un carrelage en premier choix garanti, qui sera parfaitement nuancé et calibré et vous permettra de bénéficier d’une garantie de conformité légale. Tous les carrelages que nous distribuons sont en premier choix garanti.

Prix et budget

La fourchette de prix pour un carrelage de salle de bains est variable en fonction du fabricant, de la matière et des tendances. Généralement, pour un carrelage de fabrication européenne, en grès cérame, comptez entre 20 et 25€/m2 pour un petit format et entre 30 et 50€/m2 pour un grand format. Cette fourchette d eprix peut varier en fonction des marques de carrelage mais aussi des épaisseurs. Par exemple, un grès cérame extra fin (5mm d’épaisseur), plus difficile à produire, souvent apprécié en rénovation car il évite de casser le carrelage existant et permet un gain de temps considérable, pourra se situer entre 60 et 100€/m2 en fonction du fabricant.


Design et tendances carrelage salle de bain 2023

La tendance est à l’imitation pierre ardoisée, l’imitation travertin, déclinés sur des carrelages en grès cérame de grand format, rectifiés. Cela vous permet d’avoir la même série de carrelage au sol et au mur, vu que les grands formats en grès cérame sont polyvalents et peuvent être utilisés à la fois en carrelage de sol et en carrelage mural.

Couleurs tendance pour les carrelages de salle de bain

Dans les couleurs, on remarque un retour des pastels et du bleu pétrole, mais également une pérennité des grands classiques : le carrelage noir et le carrelage blanc. Pour les imitations pierre, le carrelage gris et le carrelage couleur sable sont de loin les couleurs plébiscitées par les français.

Effets de matières à la mode

La salle de bains étant une pièce à part, le plus souvent fermée et de petite dimension, vous pouvez exprimer votre créativité et réaliser l’ambiance que vous voulez. On pense notamment aux styles classiques, avec les carreaux de petit format effet métro, zellige ou victorien. Mais si vous recherchez des effets plus naturels, alors nous vous conseillons d’opter pour des carrelages grès cérame imitation parquet pour un style tropical, ou des carrelages en grès cérame imitation pierre pour un style plus montagnard mais tout aussi chaleureux.

Les finitions de carrelage salle de bains

Vous aurez le choix entre plusieurs finitions de surface.

Brillant : Les carreaux à finition brillante ajoutent une touche d'élégance à la salle de bains en reflétant la lumière et en créant une sensation de luminosité. Cependant, ils peuvent nécessiter un entretien plus fréquent pour éviter les traces de doigts et les taches d'eau.

Mat : Les carreaux à finition mate offrent une apparence plus sobre et contemporaine. Ils sont moins susceptibles de montrer les traces de doigts et les taches d'eau, ce qui les rend idéaux pour les zones à fort trafic comme les salles de bains.

Texturé/Structuré : Les carreaux texturés ajoutent de la profondeur et de l'intérêt visuel à la salle de bains. Ils offrent également une meilleure adhérence, ce qui les rend idéaux pour les sols de douche ou les zones sujettes à l'humidité.

Motifs géométriques et imitations

Nous l’avons dit plus haut : dans les imitations, le carrelage imitation parquet avec ses lames de plus en plus réalistes est une valeur sûre pour votre salle de bains qui vous permettra de combiner l’aspect chaleureux et naturel du bois à la longévité hors pair du carrelage en grès cérame. Grâce à ce nouveau type de produit, vous pouvez enfin donner un effet boisé à une salle d’eau sans pour autant prendre des risques dans la durée : votre carrelage en grès cérame sera facile d’entretien et ne bougera pas.
Au niveau des motifs géométriques , il y a un grand retour des carreaux ciment format 20x20cm, qui offrent un grand choix de modèles et de dessins, mais dont le rendu plus classique pourra vous lasser plus rapidement.


Comment installer votre carrelage de salle de bain

La salle de bains étant une pièce délicate de par la présence d’eau qui apporte son lot d’inconvénients (humidité, moisissures) l’installation du carrelage demande une attention toute particulière. Ce n’est pas compliqué, il suffit de respecter quelques points importants.

Préparation du support

Le premier point critique est la préparation du support. En effet, bien que votre carrelage en grès cérame est étanche, ce n’est pas lui qui assurera l’étanchéité du support (ce qu’il y a sous le carrelage). Pour cela, il sera impératif d’appliquer sur le support, une fois celui-ci lissé et ragrée, un Système de Protection à l’Eau sous Carrelage (également appelé SPEC). C’est facile à trouver dans le commerce : il suffit de prononcer le mot magique (SPEC, un peu comme le jambon fumé 😉). Il s’agit d’un mono composant sans solvant, dont l’application est facile au rouleau, qui formera une pellicule de protection étanche et souple sur votre support.

La pose du carrelage au sol et mural

Une fois le support préparé, il conviendra de poser le carrelage avec un mortier colle adapté au grès cérame. Si votre carrelage est rectifié, vous pourrez prévoir un espacement de 2 à 3mm entre les carreaux. Sinon, veillez à bien respecter un espacement minimal de 4mm. Nous vous conseillons de toujours bien mélanger vos carreaux avant la pose et de vérifier que leur aspect de surface vous convienne, puis de faire une simulation de calepinage pour avoir une idée du rendu final avant le collage. Mieux vaut prévenir que guérir : si quelque chose venait à vous déplaire après la pose, il sera très compliqué de décoller les carreaux !

Les finitions et joints

Pour vos joints de salle de bains, il sera important de choisir des produits ayant un bon comportement à l’eau et à l’humidité. Les joints époxy, qui sont à base de résine, ont une résistance plus importante que celle des mortiers traditionnels, mais sont également plus délicats à appliquer.

Quel que soit votre choix, gardez une chose en tête : les joints fins sont généralement plus faciles à nettoyer car ils ont moins de surface exposée où la saleté et les moisissures peuvent s'accumuler, alors que des joints plus larges peuvent nécessiter un nettoyage plus fréquent pour éviter l'accumulation de saleté et de débris.


Entretien et nettoyage du carrelage de salle de bain

Pour l’entretien courant de votre carrelage de salle de bains, rien de plus simple ! Avec un grès cérame, qu’il soit émaillé, teinté dans la masse ou pleine masse, vous n’aurez qu’à passer une serpillère avec de l’eau tiède et du détergent.

Nettoyer efficacement le carrelage

Un nettoyage efficace de votre carrelage de salle de bains se déroulera en trois étapes : d’abord, l’aspiration des éventuelles poussières, ensuite, le passage d’un chiffon humide ou d’une serpillère, enfin le respect du temps de séchage.

Astuces pour l'entretien au quotidien

Au quotidien, ce n’est pas votre carrelage qui nécessite de l’attention mais plutôt les joints. C’est sur le joint que risqueront d’apparaître des noircissements ou des moisissures. Or, pour nettoyer les joints entre les carreaux, nous recommandons d’utiliser une brosse à dents ou une brosse à joints avec une solution de vinaigre blanc dilué ou un nettoyant spécialement conçu pour les joints de carrelage

Prévention des traces de calcaire et taches

Pour prévenir les traces de calcaire et tâches, il n’y a pas de recette miracle. Sachez toutefois que le choix d’un carrelage mural de couleur moyenne (donc pas trop foncé ni trop clair) vous facilitera la vie sur ce point. Et si vraiment vous voulez la jouer perfectionniste, il existe dans le commerce des produits d’entretien anti tâche de calcaire ou anti goutte


Voir en

Aucun produit trouvé

Comparer /6

Chargement...